Chambres d'hôtes en Aveyron

Au confluent du Lot et de la Truyère, face au charmant village d'Entraygues-sur-Truyère, notre maison familiale vous offre un petit havre de paix pour quelques jours en chambres d'hôtes, le temps de découvrir l'étonnante variété des pays de l'Aveyron. A deux pas de l'Aubrac, des chemins de Saint-Jacques -de-Compostelle (GR65), de Conques, entre Rodez et Aurillac, près d'Estaing ou Espalion... Laissez-vous tenter !

mercredi 25 avril 2018

Les activités avant l'été


Comme chaque année avant l’été, quelques événements à ne pas manquer !


La rando à Lulu : 10ème anniversaire de cette randonnée multiple, qui a lieu chaque année le jeudi de l’ascension.

Organisés par le Vélo-Club Lot et Truyère : deux circuits VTT (47 et 28 km), deux circuits cyclo-tourisme (110 et 70 km) et une randonnée pédestre (20 km) au départ d'Entraygues sur plusieurs circuits spécialement balisés pour l'occasion.

Les points de vue sont superbes,
les ravitaillements nombreux et évidemment copieux tout le long du parcours et à l'arrivée.

Voir aussi la présentation sur le site de l’office de tourisme

Chacun adapte son rythme selon ses préférences, dans un esprit de tourisme et de découverte ou au contraire dans un objectif de performance.







Avec EDF, partenaire de cette édition, les randonnées en vélo route iront de barrage en barrage et la randonnée pédestre passera par l'espace EDF Truyère à Couesque.


Et dès le retour de la rando, rendez-vous pour le premier concert d’orgue de la saison et du premier festival d’orgue d’Entraygues !


Le jeudi 10 mai à 16 heures à l’église d’Entraygues : concert orgue et voix.

Ce premier concert inaugurera le petit festival qui vous accueillera à Entraygues à l’occasion de la journée mondiale de l’orgue et du 4ème anniversaire de l’instrument, installé et restauré par Jean Austruy et Jean Boissonnade et inauguré par Francis Chapelet.



Georges LARTIGAU à l’orgue accompagnera le groupe vocal féminin « Les Caramandi’s » dirigé par Catherine BASSET et nous présentera des œuvres de Johann Sebastian BACH, Gabriel FAURE et Joseph RHEINBERGER

  


Vendredi 11 mai, Franck BESINGRAND nous propose une visite commentée de l’orgue à 18 heures et un concert à 20 :30, avec des œuvres de Johann Sebastian BACH, Joseph HAYDN, Wolfgang Amadeus MOZART, Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDY, Louis James Alfred  LEFEBURE- WELY, César FRANCK et Louis VIERNE.

Samedi 12 mai à 20:30, concert de Philippe CUNY
Et dimanche 13 mai à 16:00, orgue (Jean AUSTRUY) et cornemuse (Didier GUERIN)



Et le festival se prolongera par un concert de voix féminines et masculines à la Chapelle du Pontet le dimanche 10 juin à 18:00

Le « p’tit chœur du dimanche » est un groupe d’amis qui se réunissent depuis 8 ans pour chanter ensemble le dimanche matin. Toujours a capella et sans chef de chœur. Leurs voix sont sublimes, leur polyphonie est envoûtante !
Leur répertoire est constitué de chants de tous pays et de toutes époques. Ils chantent au profit d’associations humanitaires et autres associations de patrimoine.


Réservez aussi dès à présent votre week end du vendredi 1er au dimanche 3 juin 2018 pour le 10ème festival Reggae :
RASTAF’ENTRAY, centré sur la musique Reggae africaine.


Grâce à ses infaillibles bénévoles, le défi peut être relevé chaque année, avec une programmation de plus en plus ambitieuse. Cette année l’ambition a été rendue possible par un financement participatif qui témoigne de l’attachement de tous à ce festival exceptionnel : plus de 3 000 entrées attendues pour cette dixième édition hors-sérieparenthèse Rastaf’ aux accents africains. 




Un hors-série consacré à la « patrie » des artistes jamaïcains : l’Afrique. Avec des artistes comme BATUK ou ESA (Afrique du Sud), Mr Raoul K (Côte d’Ivoire), ATA KAK (Ghana), WAYNE SNOW (Nigeria), ou encore KOKOROKO ou MAWIMBI : faire des ponts entre les cultures, entre tradition et modernités, de l’afrobeat à l’afro-house.


Musique non-stop du vendredi soir au dimanche matin. Inutile d’espérer dormir, il faut venir pour écouter, danser, rencontrer, partager ! 

Et le dimanche 3 juin : Africa Market

Dégustation de mafé sénégalais, beignets congolais, rolls au poulet, rochers congolais, salades de fruits exotiques et spécialités en tout genre venues d’Afrique. Un marché de produits africains fabriqués avec passion dans un cadre intimiste.


NB : Rastaf’Entray met à disposition des navettes gratuites  pour relier Rodez, Bozouls et Espalion au festival.



Et bien sûr vous penserez déjà à toutes les activités de l’été à Entraygues

randonnées pédestres, cyclotourisme, sports de rivière sur le Lot (canoë kayak, raft, stand paddle, descentes nocturnes), pétanque et quille aveyronnaise (quille de 8), VTT, trottinette tout terrain (TTT), champ de bosses …

goûters à la ferme, visite des vignes et de caves, marchés fermiers du mercredi soir, mardis du savoir-faire avec de nombreux spectacles et concerts,

visites de sites médiévaux : visite du vieil Entraygues, du moulin de Couffinhal, châteaux (Calmont d’Olt, Vallon, Vieillevie, Montarnal), églises (chapelle ND du Pontet à Entraygues, abbatiale de Conques, église de Bes Bédène, clochers à peigne …)  

mini-festival de cinéma à Entraygues en juillet, journée délocalisée du festival du cinéma d’Espalion à Entraygues le 31 août.

les nombreux feux d’artifices à Entraygues (13 juillet avec le bal des pompiers et 19 août pour la fête d’Entraygues) et dans les villages environnants.

N’oubliez surtout pas le concert de clôture du stage de chœur de l'abbatiale de Ste Foy de Conques : orgue (Vincent Grappy), chœur (dir. Jean-Sébastien Veysseyre) et chant solo (Delphine Guévar), le 21 juillet à 20:30.


A bientôt au Confluent !

    Pour nous rendre visite, voyez les liens vers
    La première nuitée pour deux personnes :
    60 € à Pendjari, 70 € à Bandjoun, 80 € à Bogolan,
    15 € par personne supplémentaire.
    Petits déjeuners compris.
    WiFi offert.
    Tarif dégressif ensuite.
    Formule "gîte" à la semaine à Bogolan : nous contacter

    Chambres d'hôtes 'Le Confluent'
    route de Decazeville,
    12140 Entraygues-sur-Truyère

    Tél. : 33 (0)964 11 05 70  -  33 (0)643 50 06 62 - 33(0)684 47 21 47

    leconfluent@gmail.com

lundi 26 février 2018

Sur le pont, sous le pont, sous la pluie

Sur le pont de Truyère

Photo Yves Escurier

Depuis quelques semaines, notre magnifique pont sur la Truyère a été très dérangé, bouleversé même …
Voilà qu’on l’entoure d’échafaudages, le voilà plein de broches et de béquilles, on lui enlève ses parapets et l’on a démonté la chaussée. Il semble ne lui rester qu’une dentelle d’ogive …
Et là-dessus, des crues impressionnantes venues lui rappeler le mauvais souvenir de 1793 et lui noyer les pieds !

Photo Jean-Marie Bouloc

Rassurons-nous, la municipalité et le département viennent de lancer des travaux : restauration des parements, reconstruction des parapets, traitement de la chaussée, passage des réseaux dans le tablier, mise en valeur du pont par l’éclairage. 
Et nous pouvons toujours passer par le pont-barrage de Cambeyrac, juste un petit détour de moins de 2 km, comme c'est déjà l'habitude en été ...

Photo Yves Escurier

Construit au XIII° siècle, c’est l’un des plus anciens ponts de style gothique de France.

Il a été imité par le pont de Tréboul, également sur la Truyère : immergé dans la réserve du barrage de Sarrans depuis 1934, il a pu être admiré et photographié lors des travaux d’entretien du barrage en 2014. (Cliquer ici pour revoir notre billet sur le barrage de Sarrans en 2014)

Il a également inspiré le pont Notre Dame sur le Lot, construit seulement quelques années plus tard, ainsi que bien des ponts plus récents, comme celui d’Espalion, dont les ogives sont très aplaties.

Il se dit même qu’il aurait été imité par le fameux pont Valentré à Cahors, qui est son cadet de plus de 100 ans.

Nous en reparlerons bientôt car sa technique de construction et son architecture en font un modèle d’architecture ogivale.

Sous le pont : les conséquences de la pluie

Les fortes pluies de décembre et janvier n’ont heureusement provoqué aucune inondation notable en Aveyron car les retenues du Lot amont et de la Truyère ont pu stocker 240 millions de m3

consulter le site visit-aveyron 
Mais un miliard de m3 d’eau ont transité en janvier 2018 à la confluence du Lot et de la Truyère, juste devant chez nous.

Pour la première fois, les deux barrages de Maury-Lardit et Cambeyrac sur la Truyère étaient en crue en même temps que ceux de Lassouts-Castelau et Golinahc sur le Lot.

Dans la nuit du 21 janvier, le barrage de Maury sur la Selves, a déversé pour la troisième fois de son histoire.
Crue du barrage de Maury sur la Selves. Information Centre Presse du 12 février 2018.
Mis en eau en 1947, ce barrage de type voûte, mesure 65 m de haut et 185 m de long, sa retenue s’étend sur 188 ha et contient 34 Millions de m3.
Ses deux évacuateurs de crue ont pleinement joué leur rôle, offrant un spectacle nocturne peu commun : 8,5 millions de m3 d’eau (un quart de la retenue !) ont été déversés en quelques heures dans la Selves sans être turbinés par la centrale hydroélectrique de Lardit.

Et chez nous, un vieux mur de pierres sèches a cédé sous la pluie, s'écroulant sur un kiwi et menaçant un cerisier ...



Maintenant c'est une vague de froid qui envahit la France ... C'est rassurant :
Beau février c'est disette au grenier.
Février et mars trop chauds, mettent le printemps au tombeau.
Alors que "février qui gèle et tonne annonce un bel automne"Mieux vaut voir un voleur au grenier qu'un homme les bras nus dans le mois de février.

Espérons donc un beau printemps pour bientôt !



A bientôt au Confluent !

                               
    Pour nous rendre visite, voyez les liens vers
    La première nuitée pour deux personnes :
    60 € à Pendjari, 70 € à Bandjoun, 80 € à Bogolan,
    15 € par personne supplémentaire.
    Petits déjeuners compris.
    WiFi offert.
    Tarif dégressif ensuite.
    Formule "gîte" à la semaine à Bogolan : nous contacter

    Chambres d'hôtes 'Le Confluent'
    route de Decazeville,
    12140 Entraygues-sur-Truyère

    Tél. : 33 (0)964 11 05 70  -  33 (0)643 50 06 62 - 33(0)684 47 21 47

    leconfluent@gmail.com

samedi 13 janvier 2018

Les crues de la Truyère

Les habitants d’Entraygues savent la Truyère capable de crues impressionnantes, comme en témoignent les échelles affichées sur les bâtiments anciens d’Entraygues : le moulin, la maison de la Reine Margot.


Encore en ce siècle, malgré les nombreux barrages et les systèmes télécommandés qui contribuent à réguler les débits du Lot et de la Truyère, on a pu voir les eaux monter dans les rues et places d’Entraygues où l’on se déplaçait en barque en décembre 2003 !
Une rivière impressionnante.
Il faut dire que cette petite rivière de 170 Km reçoit l’affluence d’une trentaine de rivières avant de se joindre au Lot sous nos yeux, au pied du château d’Entraygues, drainant un bassin de près de 3 300 Km².

Son débit moyen annuel, calculé sur un siècle, est de 70 m3/seconde mais il peut aller jusqu'à 109 m3, ou descendre à 2 m3 en périodes de sécheresse. En hiver, en fonction de la pluviométrie et des besoins de la production hydro-électrique, ce débit peut varier de 1 à 13 au cours de la même journée.

Le système de gestion des étiages permet de maintenir dans le Lot en aval d’Entraygues un débit suffisant pour couvrir en période de basses eaux les besoins en eau potable, les prélèvements agricoles, les prélèvements industriels, les activités nautiques et surtout le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Les principales réserves permettant de garantir ce débit d’étiage sont les barrages hydro-électriques qui font de la Truyère et de ses affluents un formidable réservoir de 560 m3.

La gestion coordonnée de tous ces barrages et des deux barrages sur le Lot en amont d’Entraygues ont permis que, même aux pires périodes de sécheresse telle la canicule de l’été 2003, aucune restriction de prélèvements n’a dû être décrétée pour le bassin du Lot.


                            
Cliquer ici pour revoir notre billet sur le barrage de Sarrans en 2014.


Ainsi les bassins de la Truyère et surtout du Lot sont-ils protégés de la pénurie en eau.
Mais les quantités instantanées maximales observées à Entraygues peuvent aller jusqu’à 1800 m3. Outre les précipitations pluvieuses, surtout automnales, les risques de crues et d’inondation sont liés à la fonte des neiges au printemps sur l’Aubrac et la Margeride. Le débit des crues biennales est de 670 m3, soit près de 10 fois le débit annuel moyen.

Un avertissement !
Nous avons eu récemment un petit événement prémonitoire, dont la presse locale s’est fait l’écho : une mystérieuses disparition.
A quelques mètres du confluent avec le Lot, nous avions aménagé une petite plage permettant pendant l’été aux enfants et petits-enfants de patauger et de mettre à l’eau leurs canoës.
Un peu en hauteur dans l’espoir d’éviter les changements brusques de niveau, nous avions installé un banc de bois : rustique à souhait, le banc avait été fabriqué de toutes pièces à partir de gros madriers de récupération. 
Lourd et parfaitement inesthétique, il avait l’avantage de pouvoir supporter les intempéries. Il pesait tant qu’il avait fallu profiter de la présence d’une grue pour le descendre et le placer à quelque distance et à quelque hauteur de l’eau.

Et pourtant … le dimanche 4 décembre matin, sans qu’on ait le moindre souvenir d’une crue ou d’un impétueux « tsunami de rivière » dans les jours précédents, le banc avait disparu. Une exploration immédiate, à partir des rives de la Truyère et du Lot sur une dizaine de km na pas permis de retrouver le fameux banc, si lourd et encombrant qu’il n’avait pourtant pas pu aller très loin : on en vient à se demander si de violents flots sont réellement à l’origine de cette disparition ! Aucune trace de pas ni signe du moindre passage sur le terrain … ?

Ainsi ce banc sans aucune valeur vient de prendre toute son importance du simple fait de sa disparition, et obtiendrait pour nous le statut de pièce historique si par chance il retrouvait sa position initiale.
La crue du nouvel an
Et le  4 janvier, jour de la publication de l'événement dans le bulletin d'Espalion, probablement par mesure de rétorsion, la Truyère lâchait ses grandes eaux, montant dangereusement jusqu’à la limite du terrain de pétanque sous le château, menaçant les canoës que nous avions pourtant remontés bien haut sous la route, immergeant les pieds de quelques jeunes pommiers … Il faut dire que la pluie et la neige se sont conjuguées à la fois sur le bassin du Lot et celui de la Truyère : pas un jour sans pluie (et depuis, 150 mm sur les 12 premiers jours de l'année, contre 0 mm pour la même période il y a un an)


Tout le village est en émoi. Le maire s’est levé en pleine nuit pour faire évacuer quelques camping-cars, les abords du château ont été barrés à la circulation, les employés municipaux se sont affairés à évacuer le mobilier urbain des abords du confluent.



 Nous avons pu craindre pour nos canoës et surtout pour nos pommiers, non loin de nos ruches …





Après quelques jours de « décrue » les niveaux restent bien hauts.

La passerelle sur le Lot est toujours entièrement sous eau et bloque un gros arbre ainsi que des branches.








Comparez ici la passerelle entre 2006 et 2018 !



Et tout le monde évoque la récente inondation de 2003, durant laquelle on circulait en barque devant l’étape de la Reine Margot !
2017 avait été une année pauvre en eau et les nappes avaient bien besoin d’être reconstituées."Les douze premiers jours de l'année indiquent le temps des douze mois de l'année" : espérons que la nature ne nous jouera pas un mauvais tour et qu’elle évitera de nous inonder cette fois-ci.


Attendons et voyons ce que nous réservent l’hiver et le printemps !

A bientôt au Confluent !

                               
    Pour nous rendre visite, voyez les liens vers
    La première nuitée pour deux personnes :
    60 € à Pendjari, 70 € à Bandjoun, 80 € à Bogolan,
    15 € par personne supplémentaire.
    Petits déjeuners compris.
    WiFi offert.
    Tarif dégressif ensuite.
    Formule "gîte" à la semaine à Bogolan : nous contacter

    Chambres d'hôtes 'Le Confluent'
    route de Decazeville,
    12140 Entraygues-sur-Truyère

    Tél. : 33 (0)964 11 05 70  -  33 (0)643 50 06 62 - 33(0)684 47 21 47

    leconfluent@gmail.com

lundi 1 janvier 2018

Bonne année 2018


A bientôt au Confluent !
                               
    Pour nous rendre visite, voyez les liens vers
    La première nuitée pour deux personnes :
    60 € à Pendjari, 70 € à Bandjoun, 80 € à Bogolan,
    15 € par personne supplémentaire.
    Petits déjeuners compris.
    WiFi offert.
    Tarif dégressif ensuite.
    Formule "gîte" à la semaine à Bogolan : nous contacter

    Chambres d'hôtes 'Le Confluent'
    route de Decazeville,
    12140 Entraygues-sur-Truyère

    Tél. : 33 (0)964 11 05 70  -  33 (0)643 50 06 62 - 33(0)684 47 21 47

    leconfluent@gmail.com

vendredi 27 octobre 2017

Moto Trial, les 3 jours de la Truyère




Les 3 jours de la Truyère : compétition internationale de moto trial, se déroulent pour la deuxième fois à Entraygues du dimanche 29 au mardi 31 octobre

Dans le trial moto, la vitesse n’intervient ni dans la compétition ni dans le classement. Le seul enjeu est  la dextérité à franchir les obstacles. Les ligues de trial imposent le respect absolu de la nature et de l’environnement.